Saint Rémy de Cenilly

Bienvenue à Saint Remy de Cenilly, une charmante ville située dans la région de Normandie en France. Nichée au milieu de pittoresques collines et d’une campagne verdoyante, Saint Remy est un véritable joyau caché.

Malgré sa petite taille, Saint Remy a beaucoup à offrir aux visiteurs. De ses marchés et cafés traditionnels français, à ses belles églises et des bâtiments historiques, il y en a pour tous les goûts à Saint-Rémy.

Que vous cherchiez à vous détendre et à profiter de la campagne, ou à explorer une nouvelle ville pleine d’histoire et de culture, Saint Remy de Cenilly est la destination idéale pour vous.

Situation géographique Saint Rémy de Cenilly

La commune de Saint Martin de Cenilly appartient au canton de Cerisy la Salle, situé dans le département de la Manche, à mi-chemin de Saint-lô et de Coutances.
Le canton de Cerisy-la-Salle présente un bocage au maillage serré, aux chemins et aux pâturages semés de pommiers à cidre. La richesse en flore de ses haies offrent à celui qui parcourt ses sentiers l’occasion de multiples découvertes.

L’architecture de Saint Rémy de Cenilly

Le promeneur découvrira un habitat dispersé dans la campagne et un patrimoine de caractère. Eglises, châteaux, manoirs et maisons de caractère sont très nombreux. Les matériaux traditionnels sont le grès rouge, le schiste et la masse(argile). Les bourgs se caractérisent par une architecture très soignée : façades en grès ou en schistes, fenêtres régulièrement disposées à encadrements de pierre de Montmartin, linteaux de portes gravés de dates et d’inscriptions, portes d’entrée ornementées de sculptures rappelant les décors d’armoires, grande lucarne triangulaire dans le toit, façades arrières et communs en masse. Quelques belles fermes à cour fermée (par exemple au village Villy à Saint-Martin-de-Cenilly) gardent les bâtiments traditionnels de l’architecture rurale : corps de logis en fond de cour, et, encadrant la cour, la grange, souvent de dimensions imposantes, son entrée protégée par un auvent, les écuries et étables, et la  » charretterie « , ouverte sur la cour par des arcades, servant à abriter attelages et matériel. Le puits  » encapuchonné  » se situe prés de l’habitation.

A lire aussi :   Troyes

Tourisme à Saint Rémy de Cenilly

Les touristes pourront trouver hébergement et couvert dans les gîtes ruraux, les auberges du terroir et les restaurants du canton, qui leur proposeront d’excellents produits du terroir, dont une riche production de cidre, de calvados et de pommeau, spécialités bien normandes. Dans le bocage, l’élevage règne avec tous ses produits dérivés : viande, crème, beurre, fromage…

Les monuments à Saint Rémy de Cenilly

Le château

Le château de Cerisy-la-Salle (17ème siècle) abrite depuis 1952 un prestigieux Centre Culturel International, régulièrement fréquenté par les plus grands noms de la littérature, des arts et des sciences, dans lequel des colloques se déroulent.

L’église de Saint-Martin-de-Cenilly

Elle a été reconstruite au début du 19ème siècle (1807-1810). L’ancienne église, édifiée à la fin du 11ème siècle, a disparu. Elle fut dépouillée de ses ornements, vendus à M. Foresterie et à une dame nommée Marie Fras qui les rendirent plu tard à l’église de Saint-Martin-de-Cenilly. Les statues de la Sainte-Vierge et de Saint-Martin furent vendues à un M. Doublet de Roncey, qui les plaça dans sa petite salle. C’est là que les paroissiens de Saint-Martin-de-Cenilly, se réunissaient le dimanche pour prier le bon Dieu. Pendant la révolution, l’église de Saint-Martin-de-Cenilly fut brûlée ; le feu qui avait été mis par imprudence à des maisons voisines atteignit l’église. Le chœur et la nef sont voûtés en bois. Toutes les fenêtres sont rondes. Le mur absidial est droit, et se termine en forme de fronton triangulaire. La sacristie, avec ses murs à pans coupés, est adossée contre ce mur absidial. L’étage de cette tour au-dessus du toit de la nef est percé de quatre fenêtres pour lesquelles on a imité le style ogival du 13ème ou 14ème siècle. Elles sont géminées, encadrées dans une plus grande ogive, et garnies de colonnettes. On remarque sur la corniche un rang de quatre feuilles. Toute cette partie est en pierres de Caen.

A lire aussi :   Saint-Malo

Image à la une : Par Xfigpower — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=32428579

Laisser un commentaire